Anne Georget : « Le documentaire, c’est une manière d’apporter de la complexité » – Reportage #3

La présidente du FIPADOC Anne Georget revient sur l’édition 2020 du festival et sur l’essence du documentaire. Elle même réalisatrice, elle nous livre son regard avisé sur les manières de faire. « A partir du documentaire, on peut faire changer les choses.»

Entretien réalisé par Nina Tapie et Augustin Pietron pour Champ/Contrechamp, le blog du FIPADOC.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s