Parce que c’est Matthias, parce que c’est Maxime.

Générique de fin. Les lumières se rallument, et le silence règne. Rares sont les personnes qui ont bougé de leur siège. La salle est comme anesthésiée, le souffle coupé, après l’avant-première de Matthias & Maxime, projeté mardi dernier au Cinéma Jean-Eustache, Pessac. 

La salle est comme anesthésiée, le souffle coupé.

Une fois sortie de cette torpeur générale, la foule s’éveille, les uns pestent contre une fin qu’ils jugent déconcertante, d’autres se remémorent l’intervention du réalisateur, Xavier Dolan, au début de la séance. Humour et bienveillance sont des mots qui reviennent pour décrire le jeune cinéaste. La seconde caractéristique se retrouve d’ailleurs chez le personnage qu’il interprète dans son film, Maxime. 

Ce dernier est à la veille d’un grand départ pour l’Australie. Le film débute dans un chalet, à quelques semaines du voyage. La bande d’amis à laquelle il appartient se retrouve pour profiter des derniers moments ensemble. Au programme : baignades, soirées, jeux. Maxime et Matthias sont mis au défi de tourner une scène dans le court-métrage de la soeur d’un des protagonistes. Devant la caméra, ils doivent s’embrasser. De ce baiser naît une attirance, un désir puissant.

« C’est drôle, c’est dans des circonstances similaires que j’ai imaginé le scénario », explique le réalisateur. Alors qu’il travaille une scène d’amour pour le film Good Neighbours avec un de ses meilleurs amis, il imagine ce qu’il se passerait si les paroles de son texte étaient véridiques. Et s’il tombait, lui Xavier Dolan, amoureux de cet ami ? Cataclysme, tout l’équilibre de la bande en serait bouleversé, « d’autant plus que ce garçon était en couple avec une des filles du groupe ! » 

Photos : Maëllis Paput

L’idée germe, et il en parle à ses amis. « Je me suis mis à écrire, je n’arrêtais pas de les appeler, ils n’en pouvaient plus ». Rapidement ils se retrouvent tous pour en discuter : « Je leur lisais les scènes, avec de la musique en arrière plan ». Coup de chance, ils sont tous comédiens, et Xavier Dolan décide de les incorporer au film, et lui avec. « Impossible de ne pas jouer moi même ce rôle, j’aurais été tellement jaloux si ça avait été quelqu’un d’autre avec ma bande de copains. »

La connexion se ressent. Le film parle indéniablement d’amitié. Souvent reléguée au second plan derrière la grand affaire qu’est l’amour, Xavier Dolan lui redonne ici toute sa place. « Je me suis rendu compte que finalement c’était l’amitié qui avait été la plus présente dans ma vie depuis mes 20 ans ». Il met en scène ce lien privilégié, parfois mystérieux, à l’image du « parce que c’était lui, parce que c’était moi » de Montaigne et La Boétie.

Xavier Dolan nous fait ressentir sans rien dire.

Si chez eux, il n’y a jamais eu d’ambiguïté quant à la nature des sentiments qu’ils se portaient, entre Matthias et Maxime elle s’installe au fur et à mesure. Elle en devient une souffrance pour Maxime, un être déjà bien abimé par la vie. Sous son oeil droit, une tâche de vin, comme une grosse larme qui marque de manière indélébile son visage. Sa mère est toxico, et il est seul à s’occuper d’elle. Une nouvelle fois, Xavier Dolan met en avant le rôle de la mère. « La figure du père ne m’intéresse pas »,  avait-il confié au festival de Cannes en 2014 pour le film Mommy.

Pour Matthias, la situation est différente. Il a une vie rangée, avec une mère, et une compagne aimantes. Paradoxalement, c’est chez lui, personnage taciturne, que la tension est la plus palpable. À travers ses silences, on comprend ses troubles intérieurs, le désir refoulé. Son visage trahit ses pensées. Parmi les plus belles scènes du film, il y a sans aucune hésitation, sa traversée à la nage du lac avoisinant le chalet après le baiser échangé avec Maxime. Perdu dans les eaux du lac, comme dans ses sentiments, il ne sait plus qui il est, déboussolé. Moment décisif, sans parole. Xavier Dolan nous fait ressentir sans rien dire. 

Camille Granon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s